Prévenir..

Prévenir vos allergies

Parallèlement au traitement médical, certaines mesures préventives des allergies respiratoires ou oculaires sont à appliquer dans votre vie de tous les jours. Voici quelques conseils pratiques.

Atténuez les allergènes en cause

Afin de diminuer au maximum leur présence dans votre maison et à l’extérieur :

  • baissez la température (moins de 20 °C) et l’humidité ambiante (moins de 70 à 80 % de taux hygrométrique) de votre intérieur pour éviter le développement des acariens et éviter la formation de moisissures ;
  • choisissez vos accessoires de literie en matière synthétique, sans plumes ni laine ;
  • aspirez régulièrement le sol et le matelas ;
  • évitez les moquettes au profit d’un revêtement dur lavable ( sol plastique, carrelage) ;
  • si vous avez des enfants, limitez les peluches ;
  • si vous avez des animaux, lavez-les avec un gant humide et interdisez-leur l’accès à votre chambre ;
  • évitez les infiltrations d’eau, la chaleur et l’humidité ambiante pour empêcher la formation de moisissures ;
  • si les cafards sont difficiles à éradiquer, vous pouvez utiliser des « pièges » à cafard ou faire appel à des sociétés spécialisées ;
  • en cas d’allergie aux pollens, suivez leur évolution par le biais du site du Réseau national de surveillance aérobiologique (RNSA), portez des lunettes et lavez-vous les cheveux tous les jours ;
  • faites appel à un conseiller en environnement intérieur (CEI), formé spécifiquement à la gestion de l’habitat pour les allergiques.

Diminuez les facteurs de pollution intérieure et extérieure

Pour éviter d’accentuer l’action des allergènes en cause :

  • aérez vos pièces tous les jours et par tous les temps ;
  • supprimez le tabagisme actif et passif ;
  • évitez d’utiliser des produits ménagers irritants pour les voies respiratoires, de pulvériser des parfums de synthèse dans votre intérieur, etc. ;
  • à pied ou en vélo, empruntez, de préférence, les axes routiers les moins fréquentés.

Prévenir vos allergies alimentaires

En cas d’allergies alimentaires et de risques de récidive, la prévention repose sur différents principes : suivez les régimes alimentaires préconisés après le bilan de l’allergologue, étudiez l’étiquetage des aliments industriels, rapprochez-vous des associations spécialistes des allergies et reconnues au niveau national.

Source: www.ameli-sante.fr